Modernisation, société et mal être

univers

Après mettre longtemps concerté, j’ai décidé de parler sans états d’âmes, de certains sujets délicats de la vie quotidienne, rendant plus dure notre société… une société en manque d’harmonie. Je tiens à insister sur le fait que c’est un constat de type yin, mais cela n’enlève en rien, la force de positivité de ce monde où nous vivons et auquel, chacun de nous doit apporter sa pierre à l’édifice pour changer les choses, bien au contraire… Nombreux sont les gens œuvrant avec leur cœur pour de belles causes chaque jour (voir le récit, en bas de page, du coiffeur Dati). Ceci n’est donc pas une généralité, mais des faits déconcertants qui doivent pousser les gens à s’alerter sur cette dégradation continuelle de la vie en général et des relations humaines. Après, chacun appréciera ou n’appréciera pas ces déclarations ci-dessous, mais j’estime qu’il est de mon devoir d’en parler.

Quant modernisation apporte souffrance et tristesse

Forcer de constater que la modernisation et le progrès si rapide ces dernières décennies, ont rendu le monde où nous vivons actuellement, dans une réelle pauvreté, autant dans l’échange que dans la communication malgré le nombre incalculable de réseaux sociaux et de moyens de communication  (il n’y a jamais eu autant de gens séparés, divorcés, de familles éclatées et en totale désaccord, sans parler du nombre croissant de sans abris qui n’arrête pas d’augmenter). Nombreux sont les gens seuls et isolés, en manque total de repères et d’affection, essayant tant bien que mal de garder la face pour ne montrer aucun signe de faiblesse. Pourtant au fond d’eux, il existe une véritable peine et souffrance, qu’ils dissimulent et cachent chaque jour derrière un sourire, selon leur histoire. La réalité est que notre société vit dans un système en circuit fermé et facilite pour beaucoup, les mauvaises actions, les mauvaises décisions et les mauvais choix pour les amener sur une mauvaise route. Veillez à ne pas devenir esclaves dans ce système ou apparences et manipulations en séduisent plus d’un, jour après jour.

Le danger des technologies non maîtrisées

Toutes ces formidables technologies qui ne cessent de se succéder, les une après les autres, coupent chaque jour un peu plus, l’être humain de la réalité de la vie et le rendent de plus en plus dépendant. Logiquement, un mal être évident germe en l’homme, il est littéralement coupé de la connexion avec la Terre mère, également appelée « Gaia », invoquant l’amour universel. Tout naturellement, il se coupe de ses sens, de son intuition et de sa sensibilité… à partir du moment ou le virtuel prend le dessus sur l’humain, il prend automatiquement son contrôle sur ses émotions en l’invitant à des plaisirs éphémères et superficiels, en plus de le rendre complètement indifférent aux autres et avec ses proches. Il est évident que sans un ancrage à la Terre, un être humain a plus de chance de devenir instable voir incontrôlable dans sa vie.

Le manque de spiritualité de nos jours

L’exemple le plus frappant aujourd’hui est le manque de spiritualité dans notre société…hors, la cause première des dépendances est justement ce même manque de spiritualité. La spiritualité peut être vécue intimement et personnellement sans pour autant être dévoilée, ni même aller dans un lieu de culte (chacun est libre de croire en ce qu’il veut). Cette spiritualité est censée nous aider et nous guider dans notre vie, surtout dans les moments difficiles. Elle permet également de nous remettre en question, de nous donner une ligne de conduite et de nous rendre plus sage et tolérant chaque jour (de nombreux signes nous sont envoyés régulièrement). N’avoir aucune spiritualité et le revendiquer, n’amène aucun sens à sa vie, car dès cet instant, on ne croit plus en rien, ni même en la vie précieuse qui nous a été offerte. Corps et esprit ne peuvent être liés et sont donc en désaccord, ils ne peuvent faire qu’un (ainsi, ils facilitent un terrain fertile pour les contradictions, le mal être et les maladies chez un individu). Se couper de la spiritualité, c’est automatiquement se couper de soi-même et de son être tout entier, de la nature, ainsi que des autres. La spiritualité est censée nous apporter bonté de cœur, afin de nous rendre meilleur et surtout nous éclairer sur notre chemin de vie… Enfin, n’oublions pas que nous ne faisons que passer et donc logiquement selon notre Karma, nous récoltons ce que nous semons…

Le formidable élan de générosité et de compassion d’un coiffeur

dati

Ce coiffeur vendéen, nommé Dati, a décidé de venir dans la capitale couper bénévolement les cheveux des SDF croisés dans la rue… voici le lien qui mérite d’être cité :http://www.20minutes.fr/societe/1658931-20150728-quand-jeune-coiffeur-vendeen-offre-services-abris-parisiens

 

Expertises et clients délicats

 

YY2 - Copie

Aujourd’hui, afin de conseiller certains experts Feng Shui novices, j’ai décidé d’aborder un sujet tabou, car le Feng Shui se veut positif et harmonieux, hors on parle trop peu des clients récalcitrants, voir même sceptiques vous appelant, car ils n’ont trouvés personne ne pouvant régler leurs propres problèmes, après avoir pourtant appelés bons nombres de guérisseurs ou autres. Vous êtes en quelque sorte leur dernière chance. Quand cela arrive, alors faites très attention à ce que vous allez pouvoir leur dire et comment vous allez opérer, car tous vos gestes vont être enregistrer et scruter jusqu’au moindre détail… et très rapidement, vous allez sentir une pression de résultats devant s’imposer à vous (du moins, on vous le fera comprendre). Je vous le dit tout de suite, n’acceptez pas ce genre de situation et mettez carte sur table, en leur expliquant bien que le Feng Shui n’est pas une baguette magique… tout ne peut se régler ainsi.

Rappeler au client ses devoirs

Le client a un travail personnel à faire également sur lui, il est bon de le lui rappeler (bien que vous êtes censé l’accompagner jusqu’à certaines limites)… il a également des choses à vivre dans cet habitat en rapport avec son Karma. Hors dans cette société de consommation occidentale, beaucoup de gens pensent que du fait que tout s’achète, le service et les prestations doivent être à la hauteur des espérances les plus folles. Faux. En Feng Shui, cela ne marche pas ainsi. La spiritualité ne s’achète pas, encore moins dans le Tao.

Connexion au Tao et à la Terre

Quoi qu’il en soit, avant même une première rencontre vous aurez des signes parlants… soyez attentifs au Tao et vous serez prévenu… connectez-vous à la Terre. Peu avant le premier rendez-vous, différents signes Yin (sombres) peuvent se distinguer pour vous donner l’alerte, comme des rêves prémonitoires, des sensations de mal êtres inexpliqués, une mauvaise journée passée, des doutes s’installant sans explications. Enfin, le jour de la rencontre, d’autres signes viendront s’ajouter et se greffer… le temps, l’ambiance, l’atmosphère etc. Par contre, à l’inverse, avec un client sincère et respectueux, tout se passe merveilleusement bien et surtout très rapidement. Lors d’une première rencontre avec un client, il est toujours bon de ressentir une pré harmonisation favorisant les relations. Je considère cette pré harmonisation, avant l’harmonisation finale San Cai, comme un signe de bonne augure pour la suite. Quand l’entente avec le client est réellement sincère, alors tout se passe généralement bien. Ceci est comparable à un travail d’équipe que nous aurons à faire ensemble, c’est pourquoi j’insiste sur ce point. Ce signe démontre que la personne est prête aux changements… Quand par contre, cela n’est pas le cas, il y aura des incohérences entre ce que l’on vous affirme et vos relevés (on ne vous dit pas toute la vérité). Enfin, l’analyse d’un thème d’astrologie Ba Zi, vous confirmera également d’autres précisions et sources d’informations cachées. Souvenez-vous parfois que les apparences sont bien trompeuses… J’admets que l’aide du Mian Xiang (art de la lecture du visage) m’est parfois très précieuse dans ce genre de situation pour déceler le vrai du faux à l’instantané.

Mettre le Client à contribution

Volontairement, je n’hésite pas à mettre à contribution un client, lors du nettoyage énergétique en le faisant participer, afin de savoir sa réelle motivation et surtout son degré d’investissement. Quand un client, s’investit parfaitement alors les blocages s’atténuent rapidement et des événements parlants interviennent dans les jours à venir … Par contre, quand un client ne s’investit pas, et ne fait pas le moindre effort, alors les résultats ne se font quasiment pas ressentir d’entrée et sa relance tarde, accompagnée de bonnes excuses…bien souvent, cela dénote un client qui veut être servit sur un plateau, ceci sans faire le moindre effort dans sa vie (le genre de personne pensant que tout lui est dû). Certains vous apprendront même l’art du Feng Shui, ceci sans même avoir une heure de cours au compteur, soit un véritable comble. Dans ce genre de situation, il faut savoir en prendre et en laisser (suivre l’hexagramme I Ching N°20 appelé : Kouan, 6ème Yao).

Même si cela peut paraître dur à lire, ne vous embêtez pas avec ce genre de personne ne souhaitant faire aucun effort car la tâche s’annoncera ardue, et rien ne sera jamais assez bien. Ne perdez pas votre temps, ni votre confiance, soyez fermes et clairs dans vos décisions. Il est impératif de savoir accepter et se fixer certaines limites. Dans ce rare cas de situations, j’applique le wú wéi  无为  (non agir).

Il existe malheureusement des gens qui ne sont pas prêts aux changements, ou tout simplement qui ne veulent pas changer… vous ne pourrez rien pour eux !… c’est eux-même qui créent leurs propres blocages. Tant qu’ils se nourriront ainsi, il n’y aura aucune évolution possible. Sachez faire la part des choses sans vous culpabiliser. De toute façon, une fois le plan effectué surplace avec le relevé Luopan ,vous vous rendrez compte rapidement, par rapport aux placements des Étoiles de l’Eau et de la Montagne que des choses ne collent pas… Enfin, bien souvent, selon l’entrée du Shan, en rapport avec le signe du zodiaque et celle de la personne, là encore, il y a un souci de taille qui vous éclairera. Comme il est dit : Le hasard n’existe pas… On amène à soi ce que l’on attire.

Bonne expertise

PS : Prochain sujet dédié sur le manque de spiritualité dans notre société… Malheureusement cela a des répercussions dans nos vies à tous… à bientôt !

Astrologie et temporalité

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est une évidence en Chine que le facteur temps n’est pas neutre en soi, contrairement à l’occident où la qualité temporelle se réfère plus exactement aux saisons, ni plus ni moins. La vision est tout autre. Tout revient à dire pour les chinois, que les 60 binômes du Ba Zi ont naturellement une influence sur les 60 mois, les 60 jours et les 60 heures de la vie d’un être humain. Ainsi, vivre jusque 60 ans permet dans un premier temps d’avoir un cycle de vie complet, pour ensuite renouveler son capital qui s’enchaîne naturellement comme une roue (exactement à l’image de l’art du Mian Xiang, qui n’est d’autre que la lecture du visage et qui à la différence du Ba Zi, recommence un cycle de vie à partir de l’âge de 75 ans). Chaque paramètre et élément rencontrés ne font que renforcer une personnalité, selon les expériences vécues au fil des années. Ils comportent des opportunités, des avantages mais aussi des contraintes et des désavantages dont il faut savoir tirer profit et faire face. Souvenez-vous que les 5 éléments sont tributaires les un des autres, et que malgré les nombreux cycles se rencontrant, tous possèdent un médiateur… soit une façon d’alléger sa vie devant les difficultés. Il en est de même pour la vie d’un être, à condition d’éveiller sa conscience. D’ailleurs, cette même unité temporelle forme la personnalité et le tempérament de chaque individu, sans oublier les neuf mois de grossesse.. là encore, le facteur temps est déterminant et sans appel. Nous ne pouvons le nier, il demeure en nous. En résumé, la notion de troncs du Ciel (Tian gan) et branches de la terre (Di zhi) correspondent à la notion occidentale de temporalité. Enfin, pour les taoïstes, les concepts fondamentaux regroupant : troncs et branches ; He Tu; Luoshu et liens entre He Tu et Luoshu ont cette particularité d’ouvrir des voies permettant aux travers des apparences d’atteindre la vérité, bien qu’étant des outils heuristiques, ayant pour but d’aider à la compréhension tout simplement, ni plus ni moins.

Exploiter et se servir de l’espace temps

La question de l’espace temps est avant tout fonctionnelle. Bien utiliser le temps en fonction des moments ou de projets à venir, permet d’harmoniser sa propre vie et de la rendre plus agréable, plus efficace et surtout plus ordonnée… car qu’on le veuille ou non, le temps est définit comme une énergie…. et donc pour les chinois, une énergie faste à exploiter au mieux et avec subtilité. Dans tous les arts chinois, le facteur espace temps est cité et surtout mis en œuvre par des années de pratique. Se caler sur le temps, au-delà des repères fournis, permet à chaque individu de se projeter avec stabilité sur ses futurs projets ou ambitions, ceci de manière sereine. En vous appuyant sur le facteur temps, il ne peut que vous aider.

Important : pour comprendre plus profondément la notion de temps, l’idéal est de s’intéresser à la terre et son évolution dans l’espace, ceci en y consacrant une bonne partie. Bien que pouvant paraître vague et abstraite, la notion de temps est avant tout vitale pour l’homme.

« Le temps fait les choses »

Formules d’Eau des anciens Maîtres

templeIl existe de nombreuses formules d’eau, telles que : Les 8 formations du Portail du Dragon, la formule d’Eau San He, la formule d’Eau des 9 Étoiles etc… dont certaines sont le prolongement comme Les 8 Forces Tueuses, L’Eau Jaune qui tue, ou les 5 Fantômes Porteurs du Trésor par exemple. Quoi qu’il en soit, ces formules d’eau sont très populaires et régulièrement employées par la plupart des Maîtres Feng Shui (anciens comme actuels) en Chine, à Hong Kong, à Taïwan, mais également à Singapour, que l’ont peut observer, notamment par des bâtisses âgées et anciennes, ainsi que des temples, voir de grandes demeures âgées dont l’école San He a fortement contribuée. Par contre, ces formules d’eau ne tiennent pas compte du facteur temporel qui est déterminant. Cela veut donc dire qu’aujourd’hui, ces emplacements d’entrée de porte et de l’eau ne seront pas pour autant fastes, peut-être même le contraire…en fait, cela va dépendre des secteurs où logent les fameuses Étoiles Volantes de l’école San Yuan dont il faudra logiquement tenir compte.

Les écoles San He et San Yuan interdépendantes

Les formules d’eau San He proposées sont relativement intéressantes et techniques, hors pour les mettre à profit, il est nécessaire qu’elles soient en accord avec les Étoiles Volantes afin de créer cette formidable association. Une nouvelle fois, nous avons la preuve que ces deux écoles sont interdépendantes et peuvent parfois parfaitement fonctionner ensemble malgré toutes les divergences d’opinions de bonnes guerres qui ont été écrites et dites depuis de nombreux siècles. Ce qui signifie qu’effectuer de nombreux calculs par les différentes formules d’eau proposées (ou voir même l’emplacement d’une porte d’entrée) est nécessaire pour ensuite trouver une cohésion avec les Étoiles Volantes y logeant. Bien que peu évident et demandant un travail important à fournir par de nombreux calculs, il s’avère que quand les deux écoles ont la chance de pouvoir s’accorder harmonieusement, alors il est possible de faire d’une pierre deux coups, et de rendre un lieu extrêmement puissant avec son flux d’énergie. Cela demande du temps, de la persévérance, de l’expérience, une certaine maîtrise et naturellement une configuration propice s’y prêtant… mais pouvoir bénéficier de cette chance est un véritable cadeau du Ciel qui transforme littéralement un lieu et ses résidents. Connaître et comprendre l’application de ses formules demande rigueur et répétition… plus qu’un secret, c’est une partie de l’environnement qui se dévoile à vous… un environnement qui se décode et se déchiffre au fur et à mesure.

Une logique à respecter

Bien souvent, il arrive que toutes ces formules amènent à des résultats contradictoires. Essayer de s’y conformer est la règle, tout en gardant à l’esprit que toutes ces formules d’eau ne pourront être satisfaites la plupart de temps. Logiquement, il va de soi que chaque Maître, définit ses propres critères, ses propres préférences à des priorités lui étant propres dans sa façon d’exercer son art, ceci en prenant soin de tenir compte avant tout du facteur temps, étant vital, par l’emploi des Étoiles Volantes de l’école San Yuan. Tout naturellement pour faire un choix et prendre une décision, le raisonnement des Étoiles Volantes prime sur l’ensemble des formules d’eau. C’est aussi une mesure plus prudente et quelque part logique. Enfin, quand un lieu possède les conditions requises pour cette association parfaite entre une formule d’eau et les Étoiles Volantes, alors on peut parler d’une harmonie extrêmement féconde, profitant notamment à certains membres de la famille ayant un rapport avec les sectorisations de la Porte d’Entrée et de l’emplacement de l’Eau. Le prochain sujet sera dédié au facteur temporel afin de mieux comprendre son importance.