Troncs Célestes et Branches Terrestres

Pour comprendre l’astrologie Ba Zi, il est essentiel tout d’abord, de se référer aux 10 Troncs Célestes et aux 12 Branches Terrestres. Les Troncs Célestes et les Branches Célestes sont régis par 2 systèmes, appelés : Kan et Tcheu. Connaître les 2 systèmes pour un débutant est primordial…ceci est à l’image d’un élève de classe primaire de CP, devant apprendre ses tables de multiplication de mathématiques pour savoir compter. C’est donc le passage obligatoire.

Les 10 Troncs Célestes Tian Yuan, régis par le Système Dénaire ou Kan

Les Troncs Célestes sont régis par le Système Dénaire ou Kan. Ce système est bâtit sur les 5 éléments et se réfère aux représentations de la Terre et du Ciel. Aussi, les organes réagissent au Système Dénaire. Enfin, il débute le 5-6 février. En simplifiant les choses, il représente les 5 éléments et leur polarité Yin et Yang (le tableau ci-dessous simplifié).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les 12 branches Terrestres Di Yuan, régis par le Système Duodénaire ou Tcheu

Les douze Branches Terrestres sont régis par le Système Duodénaire ou Tcheu. Ce système est bâtit sur les 6 énergies et se réfère également aux représentations de la Terre et du Ciel. Enfin, ce système débute au Solstice d’Hiver de l’année précédente. En simplifiant les choses, il représente les 12 animaux sacrés du zodiaque, avec leur appellation en chinois ainsi que son élément propre (tableau ci-dessous simplifié).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Important : La polarité des Troncs pairs et impairs

Les Branches Yang 陽 dites Branches impaires sont fortes… tandis que les Branches Yin 陰 dites Branches paires sont faibles.

Article: Le Dragon de Jade

Prochain sujet dans 15 jours sur les heures chinoises… à bientôt !

Comprendre la Terre Gaïa

Avant de comprendre notre chemin de vie ainsi que les prochains sujets liés à ce thème, nous devons faire une parenthèse… il faut avant tout aborder le monde où nous vivons, c’est-à-dire, la Terre. Logiquement des questions vont surgir comme : Comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont nos liens avec elle ? Quelles sont ses impacts sur notre personne ? Qu’est-il important de faire ou de ne pas faire ?… je vais essayer d’y répondre modestement plus bas, en y mettant l’essentiel à retenir (il y aurait tant à dire pourtant).

Le taux vibratoire de la Terre en constante augmentation

terre-de-gaia

Le taux vibratoire de la Terre s’élève à grande vitesse depuis quelques années déjà. L’évolution de la Terre a pourtant pris énormément de retard, avec toutes les énergies négatives subies dans l’histoire par le chaos de guerres incessantes qu’a provoqué l’humain… En fait, la Terre qui est extrêmement sensible, réagit très mal face à ces perturbations qui la font réagir violemment en retour. Ce qui implique donc que toutes ces catastrophes climatiques ne sont pas un hasard. La Terre nous délivre de nombreux messages que nous ignorons bien souvent…en nous faisant comprendre que logiquement, l’être humain devrait changer de comportement de manière radicale, car toutes formes de négativité comme la haine et la peur ont une incidence directe sur l’état de la planète en agissant comme une pollution supplémentaire importante. Nos pensées et nos émotions sont en rapport avec la Terre, en émettant un sorte de rayonnement se répercutant directement sur les incidences que nous vivons. Cela signifie donc que tout ce que nous allons produire, d’harmonieux comme d’inharmonieux, va avoir une incidence et des répercussions sur la Terre. Ainsi, chaque être humain participe à l’état d’esprit de la Planète… nous ne faisons qu’un avec elle, que nous le voulions ou non… nous sommes liés.

Les charges négatives que crée l’homme sont un frein pour son évolution

Pour revenir à ces charges négatives que nous subissons tous, plus ou moins, pire encore, pour ces gens étant dans des pays en guerre… il est formulé que ces charges négatives (en temps de guerre) sont bien supérieures aux charges nucléaires réelles. Ceci donne donc une idée de grandeur de l’énorme impact des pensées humaines et des formes-pensées sur la Terre. Il faut savoir que dans les années 80, le taux vibratoire d’un habitat était estimé raisonnable à plus de 6 000 Bovis (unité de mesure), soit une norme… Hors, aujourd’hui, il faut compter le double, soit presque 12 000 Bovis. Là encore, en parlant d’habitat, nous pourrions étendre le sujet à l’énorme influence de la mémoire d’un lieu et des murs sur les résidents… des phénomènes toujours produis par des actes et des pensées humaines. Ces impacts négatifs peuvent parfois rester troubler un lieu fortement durant des années, en s’amplifiant à la manière d’une roue tournant en sens inverse, en plus d’inviter d’autres énergies très basses, notamment avec la formation de réseaux géobiologiques. Heureusement le nettoyage énergétique et la dé-mémorisation des lieux font des merveilles, en libérant le lieu et en appelant la lumière.

Des changements inévitables

anticyclone

Depuis bien longtemps,  il a été dit que que de nombreux changements climatiques majeurs allaient bouleverser la carte du monde, ainsi que la façon de penser de l’homme. Ces changements sont en cours, depuis quelques années déjà… on peut le constater. D’ailleurs, ils continuent à s’amplifier, en modifiant constamment les saisons, qui sont elles-même totalement déréglées tout au long de l’année. Nous sommes rentré aujourd’hui, dans de grands bouleversements de l’écosystème terrestre… nous ne pouvons le nier. Inévitablement, et par la force des choses, nous allons devoir faire face à des changements d’attitudes et de comportements… Aussi, la violence s’exerçant sous différentes formes et gratuitement dans notre société actuelle, plus importante de nos jours, démontre toute la résistance du négatif essayant de s’accrocher tant bien que mal, malgré que l’évolution et les changements soient inévitables…c’est pourquoi, il est vital de l’éviter. Enfin, cultiver sainement la Terre (non avec des pesticides) et la respecter, sont essentiels pour inviter l’harmonie, en plus de s’ancrer profondément. Une personne n’étant pas suffisamment ancrée a beaucoup plus de chances de perdre pieds dans notre société égoïste et nombriliste… ce qui explique les nombreuses dérives et les nombreux suicides… nous en reparlerons plus en détails au fil des sujets en temps venu, notamment en découvrant votre propre famille d’âmes, ainsi qu’en expliquant les déséquilibres importants des éléments  dans le thème des Quatre Piliers de la Destinée d’un sujet.

Pour le prochain sujet dans 15 jours,  je vous propose d’analyser avec le Ba Zi et peut-être par la suite avec le Yi Jing, la triste journée du 24 août 2016, concernant les tremblements de Terre en Italie et au Myanmar (ex-Birmanie). Vous réaliserez ainsi par vous-même que la Terre nous délivre bien un message à chaque catastrophe… à très bientôt !

Article : Le Dragon de Jade

Diététique chinoise – Asthme et allergies

Les troubles respiratoires

automne

Actuellement les températures chutent brutalement et provoquent beaucoup de bronchites et de crises d’asthme, quand ce n’est pas les deux en même temps. Alors voyons, plus en détails, comment y faire face. Tout d’abord commençons par la définition de l’asthme.

L’asthme intervient lorsque l’individu est en contact avec des particules qui lui sont extrêmement néfastes et qui sont provoquées bien souvent par des changements de saisons et des chutes de températures brutales, ainsi qu’à différentes expositions diverses comme le pollen, les poussières, les poils d’animaux et autres. Lorsque les bronches sont prises, le patient respire difficilement.

Il existe 2 types d’asthmes bien distinctes

L’asthme yang est développé chez les individus yang, c’est-à-dire, extraverti et nerveux… tandis que l’asthme yin, appartient aux personnes de type yin, soit plus introvertis et notamment chez les femmes en période de ménopause (généralement touchées par ces états infectieux à la gorge et aux bronches). Enfin, il existe aussi l’asthme cardiaque correspondant à des insuffisances de ce même type.

Comment va opérer la diététique chinoise ?

asthme

Ci-dessus, les explications en image des bronches lors d’une crise d’asthme.

La diététique chinoise va opérer par trois régulations nécessaires… Celle de l’organe poumon afin d’atténuer les spasmes bronchiques…Celle de l’organe foie pour calmer la réaction d’allergie, ainsi que celle de l’organe rein (et surrénale) pour traiter l’aspect neurotonique et hypersensible du patient.

Les conseils alimentaires  

Il est conseillé de consommer des aliments de nature tiède et chaude, ayant comme action de faire descendre et d’extérioriser l’énergie. Les voici : « Jaune d’œufs de poule mais également de caille, potiron, carotte, fenouille, radis noir ou raifort, anis, basilic, graine de tournesol, graine de moutarde, sésame, miel, amande, abricot, figue, litchi, noix, poire, citron, mandarine ». Il est recommandé de boire 3 fois par jour, un verre de thé à l’amande douce d’abricot, ou au jus de figue (fait à partir de deux ou trois figues fraîches, bouillies dans un litre d’eau). Il est également reconnu dans la pharmacopée chinoise, qu’une orange pelée et brunie par le feu d’une cheminée ou d’un réchaud est excellent, bien que le goût le soit moins, d’ailleurs l’ayant moi-même testé, je confirme les bienfaits. Je citerai également le sirop de plantain en magasin bio, qui est très efficace (à condition bien sûr, de le prendre en prévention, c’est-à-dire, avant l’arrivée de l’asthme) .

Déséquilibre de l’élément Métal dans le corps

Quant aux personnes étant vraiment en difficultés par leurs voies respiratoires, ceci chaque année, à cette même époque, alors il est évident qu’ils ont un manque ou un excès concernant l’élément Métal dans le corps. Cela se vérifie immédiatement dans un thème astrologique Ba Zi, avec le pourcentage des éléments présents dans les Quatre Piliers de la Destinée.

Aliments à éviter absolument en cas de crise

« Crudités, fruits de mer, coquillages, tomates, navet, salade, soja, produits laitiers, glace, pastèque, banane, fruits rouges et boissons froides ». Le plus important est de limiter la fabrication des glaires par le lait et les produits laitiers, et donc de s’en priver durant quelques jours. Quant aux poumons, veillez à boire et manger chaud, mais également à ce qu’ils restent chauds.

Les petits plus pour préserver ses poumons

Avant d’aller dormir le soir, ou lors de sorties dans le froid, n’hésitez pas à appliquer par exemple, une pommade chauffante comme le Vicks… voir même un peu d’huile de Camphre principalement pour les sportifs, notamment lors d’un exercice cardio-vasculaire important, car l’absorption de l’air froid va directement refroidir les poumons. Enfin, il est bon de prendre l’habitude de boire un bon thé de qualité entre 15h et 17h (heure de la vessie), mais aussi entre 17h et 19h (heure des reins), voir même le soir après 21h (heure du triple réchauffeur), cela ne peut que renforcer les reins qui sont le carrefour de la plupart des maladies.

Un petit mot sur les baumes du Tigre

Concernant les baumes du tigre, qui sont très efficaces, notamment en les appliquant avec parcimonie par exemple sur les bords d’un nez bouché… il faut se méfier de toutes les contres-façons figurant sur le marché mondial aujourd’hui, surtout en provenance de Thaïlande. Les baumes du tigre de qualité viennent régulièrement de Singapour et de Shanghai (lieux d’origines)… quant au prix, il reste dérisoire et accessible à toutes les bourses, parfois pour un simple euro.

Article : Le Dragon de Jade

Calendrier des 24 Jie Qi

Le Calendrier luni-solaire chinois 陰陽曆, appelé Jie Qi ou calendrier agricole, porte plusieurs noms, il représente les 24 périodes de l’année, ou plus exactement 24 saisons, dont les 5 éléments. Chaque saison se différenciant par une couleur : le vert pour le printemps (élément Bois 木), le rouge pour l’été (élément Feu 火), le gris pour l’automne (élément Métal 金) et le bleu pour l’hiver (élément Eau 水)… en jaune, il s’agit des 3 intersaisons, reflétant l’élément Terre 土. Il est à noter que les dates peuvent varier de +/- 1 jour, selon les années.

Mois

Jieqi

Dates

Signification littéraire

Remarque

Soleil

1

立春 lìchūn 4 février au 18 février début du printemps plus de pluie que de neige

315°

雨水 yǔshuǐ 19 février au 5 mars pluie les animaux et les insectes se réveillent de l’hibernation

330°

2

驚蟄 jīngzhé 6 mars au 20 mars réveil des insectes

345°

春分 chūnfēn 21 mars au 4 avril équinoxe de printemps période de nettoyage des tombes

3

清明 qīngmíng 5 avril au 20 avril clair et brillant pluie favorable à la croissance du grain

15°

穀雨 gǔyǔ 21 avril au 5 mai pluie pour le grain

30°

4

立夏 lìxià 6 mai au 20 mai début de l’été indique la rondeur des grains

45°

小滿 xiǎomǎn 21 mai au 5 juin petite rondeur formation des épis

60°

5

芒種 mángzhòng 6 juin au 21 juin grain en épi

75°

夏至 xiàzhì 22 juin au 6 juillet Solstice d’été

90°

6

小暑 xiǎoshǔ 7 juillet au 22 juillet chaleur légère

105°

大暑dàshǔ 23 juillet au 7 août grande chaleur

120°

7

立秋 lìqiū 8 août au 23 août début de l’automne

135°

處暑 chùshǔ 24 août au 7 septembre arrêt des chaleurs l’humidité ambiante se condense en rosée blanche

150°

8

白露 báilù 8 septembre au 22 septembre rosée blanche

165°

秋分 qiūfēn 23 septembre au 7 octobre équinoxe d’automne

180°

9

寒露 hánlù 8 octobre au 22 octobre rosée froide baisse de température et apparition de gel

195°

霜降 shuāngjiàng 23 octobre au 6 novembre gel possible

210°

10

立冬 lìdōng 7 novembre au 22 novembre début de l’hiver

225°

小雪 xiǎoxuě 23 novembre au 6 décembre neige faible

240°

11

大雪 dàxuě 7 décembre au 21 décembre neige importante

255°

冬至 dōngzhì 22 décembre au 5 janvier solstice d’hiver

270°

12

小寒 xiǎohán 6 janvier au 20 janvier froid léger

285°

大寒 dàhán 21 janvier au 3 février grand froid

300°

Différence avec le calendrier occidental

En Chine, les mois sont des mois lunaires, ce qui explique que le premier jour de chaque mois représente la nouvelle lune et que logiquement le 15ème jour représente la pleine lune. Enfin, dans une année solaire il y a douze mois lunaires et plus d’une dizaine de jours, on ajoute ainsi sept mois intercalaires (闰月, rùnyuè) durant dix-neuf ans, pour que l’année reste dans l’ensemble une année solaire.

Article : Le Dragon de Jade

Se connaître et s’accepter – 2

Nous continuerons aujourd’hui d’aborder le sujet sur la force de l’acceptation pour la comprendre davantage, en l’explorant sous une autre forme (toujours un langage simple). Bien sûr cela n’est qu’un aperçu tellement les exemples sont nombreux, ceci dans de nombreux domaines. Comme je l’avais répété dans un autre article, chaque être humain, ne naît pas sur le même pied d’égalité que les autres. Certains sont plus favorisés que d’autres, alors que d’autres sont nettement plus défavorisés. Bien que les causes soient très nombreuses : choix de l’âme, causes Karmiques, influence astrologique, mauvais choix dans la vie etc ( nous en parlerons par la suite)… la question ne résident pas là, mais dans le fait que chaque être, a la possibilité de transformer sa vie, quelque soit son existence. Il a cette lumière en lui, venant de la Source. Chaque être, bien qu’il ne part pas sur le même pied d’égalité dès sa naissance, a la possibilité, grâce à son intelligence et sa propre connaissance de lui-même, de pouvoir se dépasser lui-même, mais aussi de dépasser ses limites, de dépasser les obstacles, dont certains blocages, certaines montagnes se dressant devant lui, dont certaines normes, certaines différences, certains clivages etc… il rend ainsi sa vie pleine de sens et d’espoir. Ainsi, le retard pris, suite aux embûches de la vie, peut être rattrapé, parfois dépassé (il y a de nombreux exemples )… tout comme l’avance prise, peut-être gaspillé et dilapidé, mettant l’être dans une situation inconfortable. L’exemple d’enfants riches ayant mal tournés. Comme celui d’enfants ayant vécus une jeunesse défavorable, se hissant très haut socialement. Tout cela réside en soi. La force de croire en soi, dont la force des pensées.

Un mot sur l’échec qui n’est nullement une honte

L’échec fait partie intégrante de la réussite d’une vie… les plus grands noms sont passés par ce chemin, c’est un passage obligatoire. Nous n’avons rien sans rien. Moins on accepte l’échec et plus on le redoute, et plus la vie devient dure et pénible. Par contre, prendre l’échec comme une façon de grandir, comme un défi, c’est accepter ce que peut nous offrir de meilleur la vie. L’échec nous remet en question, nous indique une réelle source d’informations sur nos qualités et nos propres limites, ainsi que nos réelles capacités, en nous aidant à faire des choix ou prendre des décisions plus raisonnables et adéquates sur le moment ou dans la situation présente. Savoir analyser et reconnaître ses échecs, même si cela est dur à accepter, est un grand pas en avant intérieurement, en nous montrant nos propres limites. Quant à redouter l’échec et en avoir peur, ce qui est humain, c’est en quelque sorte, se condamner, en étant remplis d’incertitudes. Souvenez-vous, voyagez léger ! Et si vous trébuchez, alors relevez-vous. Il n’y a aucune honte… le Ciel vous aidera. Le principal est d’accumuler de l’expérience par la pratique… il n’y a que ça de vrai ! et ainsi de continuer jusqu’à réussir… quelque soit le temps ! le but est de ne jamais perdre son objectif mais d’avancer… souvenez-vous que la vie est courte et que nous n’avons pas de besoin de regrets supplémentaires pour nous alourdir davantage.

Toute personne possède des qualités, mais nul n’est parfait

Quand une personne rate un examen ou un test important, certains n’hésitent pas affirmer bien haut, qu’elle n’est pas douée, ceci en rigolant. Ce qui est totalement faux. Tout simplement la personne s’y prends mal, elle doit revoir sa façon de faire et de penser, adopter les bons gestes et les bonnes attitudes… mais en aucun, on ne doit traiter une personne d’incapable (c’est la rabaisser davantage face à son malaise, en faisant preuve de bassesses). Enfin, bien souvent faire face aux embûches, c’est passer un cap dans sa tête… ne l’oubliez pas ! Donc ne craignez pas l’échec, il est fait pour vous faire avancer. Prenez-le comme une source de motivation et de nouvelles portes s’ouvriront dans votre vie. N’en n’ayez pas honte, au contraire, il peut devenir  un véritable moteur dans votre vie (à condition de se remettre en question).

Les plus beaux exemples sont dans la vie de tous les jours

La nature pourrait sembler bien injuste parfois, pourtant en regardant de plus près et surtout en analysant les animaux, nous nous rendons compte que chaque faiblesse est une force pour eux. Les animaux ont chacun un instinct de survie qui les forcent à trouver le meilleur d’eux-même.

Prenons l’exemple, du caméléon. Son système de défense est son camouflage ; ce qui le rend, presque invisible dans bien des cas, car il se fond dans la masse… Prenons l’exemple de la Tortue ; bien que peu rapide, son système de défense est sa carapace… Prenons l’exemple du hérisson ; lors d’une attaque, son système de défense devient redoutable face à ses prédateurs… Prenons l’exemple de certains poissons toxiques ; leur défense s’expriment avec leurs couleurs vives et fluorescentes, ce qui a pour but de faire fuir en retraite tous prédateurs. Là encore, la taille et le volume ne comptent pas (ils ne sont qu’apparences).

Nous pourrions encore citer un tas d’exemple d’animaux… mais le principal à retenir est que pour les humains les choses sont quasiment identiques (excepté certains cas de situations exceptionnelles). Certains naissent riches, d’autres pauvres, d’autres handicapés, mais rien ne durent éternellement, les choses sont amenées à changer inlassablement… le bonheur comme le malheur se côtoient constamment et nous en sommes responsable. Le principal bonheur réside à le chercher et le trouver en soi, en découvrant ses propres qualités et ses propres défauts afin d’avancer dans la vie… c’est-à-dire, se connaître davantage soi-même avec ses limites, pour pouvoir se dépasser, quelque soit son handicap. Bien que notre passage sur Terre n’est qu’une courte expérience de vie, il faut tout faire pour qu’il se passe au mieux… ne jamais avoir de regrets ! Voilà la clé du bonheur… cultiver le positif au présent malgré la tempête qui peut sévir à certain moment… et rappelez-vous que le positif appelle le positif !

paraLe plus bel exemple récemment, est celui des derniers J.O paralympiques au Brésil à Rio… à eux seuls, ces athlètes mondiaux démontrent le réel trésor de l’être humain et donnent une réelle leçon de vie.

« Malgré les embûches… plier mais ne pas rompre comme le bambou  »

Article : Le Dragon de Jade

Prochain sujet dans 15 jours lié à la notre belle planète bleue, plus exactement appelée Terre de Gaia, afin de mieux la comprendre pour rentrer en communion avec elle… à bientôt !