Lianhua, la fleur d’été

Le lotus, la fleur de saison

lotus2

Introduite par l’Inde, la fleur de lotus appelée  » Lianhua  » ou  » Hehua  » reflète la pureté et la perfection du bouddhisme. Les trois stades de l’existence sont représentés, soit le passé, le présent et le futur. La symbolique veut que la graine de lotus, soit éjectée de son enveloppe pour bourgeonner dans un premier temps, puis s’ouvrir afin de s’épanouir complètement. Dans le Tao, la fleur de lotus, de par sa représentation féminine est un attribut de « He Xiangu », l’un des huit immortels.

La symbolique très forte de la fleur de lotus, vient du fait qu’elle émerge de la boue et de l’eau vaseuse, pour devenir l’une des plus belles fleurs de notre planète, par sa transformation spectaculaire et son extrême beauté, allier à des couleurs resplendissantes. La gamme de ses couleurs est une véritable palette de couleurs à elle seule. Cette fleur respire la vie, en se fermant la nuit et se ré-ouvrant au petit matin. Elle représente avant tout, la vertu de l’homme. De ces nombreuses autres vertus, lui sont attribuées, la constance, la prospérité, la vitalité, mais aussi l’étude profonde.

Ces nombreuses fibres qui l’entourent, sont à l’image du roseau (qui plie, mais ne rompt pas), d’où la force de cette fleur concernant l’unité, les liens et les relations. Dans les arts graphiques Chinois, la représentation de la fleur de lotus, demande une grande maîtrise et des connaissances parfaites pour définir avec justesse les graines, le bouton et la fleur tout entière. En Chine, l’alliance de cette fleur est souvent associée avec un couple de canard mandarin, symbolisant un mariage heureux avec beaucoup de fils. L’écrivain et poète « Li Bai », avait une réelle admiration pour cette fleur, dont il citait régulièrement les traits et les récits dans ses poèmes.

Article : École du Dragon de Jade

Diététique chinoise en été

fruits d'étéL’été exprime la couleur rouge expansive et dilatante, soit les fortes chaleurs, en s’associant aux énergies de pleine puissance, soit le sommet culminant par excellence. Ces aliments poussent un individu à être extraverti et actif. Viandes, abats, charcuterie, fruits et légumes de saison regorgent sur les étales des marchés et favorisent naturellement les nombreuses fêtes organisées durant cette période estivale. Cette saison est propice au partage et au rassemblement. Les arômes et les vertus sont tonifiantes et euphorisantes, elles mêlent le cœur émotionnel et le mental en rendant l’âme plus légère.

Durant cette saison, arbres et plantes poussent sans cesse, en atteignant leur pic maximum, cela indique l’extériorisation générale des énergies dans la nature.                     Saison yang voir hyper yang, ses aliments sont de nature tiède et chaude avec des saveurs douces et piquantes (et non de nature froide, car cela augmenterait la différence de température dans le corps, extérieurement comme intérieurement pour provoquer un réel choc thermique).

Aliments conseillés                                                                                                              

diet 1En été sont privilégiés, les légumineuses vertes de saison, comme les épinards, les concombres, les courgettes, les petits pois, les salades (mâche, cresson et roquette), les radis, les artichauts, les aubergines, les carottes, les avocats, les tomates etc… Les fruits de saisons sont également privilégiés avec leur nombreux apports en vitamines dans le corps. Il s’agit des cerises, des pêches, des brugnons, des abricots, des figues, des prunes, des différents melons d’eau, des dates, des kiwis, des mûres, de la rhubarbe, de la grenadine etc… Les piments, l’ail, le poivre et autres condiments sont également cités, bien entendu à dose raisonnable en évitant les excès. Concernant les viandes et les poissons, il est recommandé la viande rouge et blanche, ainsi que la charcuterie, mais aussi les poissons maigres. Enfin, quant aux laitages, préférez-les légers (l’idéal reste les fruits frais en dessert, pour leurs apports considérables dans le corps, surtout à cette saison particulière où nous avons généralement une plus grande débauche d’énergies et ou la transpiration est la plus intense de l’année). C’est de loin, la meilleure saison pour recharger le corps sainement avec des apports riches, se trouvant principalement dans les fruits et les légumes.

Cuissons et préparations                                                                                                    

Il est recommandé des préparations rafraîchissantes, ceci avec un court temps de cuisson ou d’ébullition, notamment dans les grillades et barbecues qui favorisent les viandes rouges et blanches, en étant plus appréciables en sauté rapide.

Article : École du Dragon de Jade

Énergie mentale de l’été

Shen le cœur

Shen représente le cœur, il reflète la saison de l’été, la couleur rouge, l’élément feu, mais aussi la chaleur. Il correspond à l’intestin grêle, en étant lié aux fonctions gustatives de la langue et de la parole, mais aussi de la saveur amère et des mouvements d’extériorisation de l’énergie. Son rôle a plusieurs fonctions.

le coeur

En plus de propulser le sang dans les vaisseaux, il le distribue à différents endroits du corps. Il a le rôle essentiel du mental en agissant sur l’expression émotionnel de l’esprit, c’est en son cœur que revient la décision concernant la prise de conscience affective et sentimentale. Le cœur est censé représenté l’ouverture d’esprit et l’amour du prochain, en fonction de l’aptitude à ressentir et à maîtriser les émotions. Lors d’une perturbation s’en suit différents chocs psycho-affectifs de nature violente selon l’événement vécu, ainsi les répercussions pour un sujet sont diverses et se traduisent par des troubles aléatoires, allant du manque de sommeil, aux perturbations plus conséquentes de l’angoisse et de la dépression, ceci résumant un désordre psychique général. Il est à noter que les maladies liées à l’élément feu s’attaquent davantage au cœur, il s’agit notamment des inflammations et infections graves, de l’hyper tension artérielle, de l’artérite et de la coronarite pour ne citer qu’eux.

Les aliments cités en relations énergétiques avec le cœur et l’intestin grêle :           Viandes rouges et blanches, charcuterie, jaune d’œuf, poisson maigre… Haricot rouge, épinards, courge, courgette, carotte, germe de blé, maïs, asperge (dont les légumes aux saveurs amères)… Sel, piments, poivrons, ail, gingembre, graines de soja, lotus… Fruits rouges, melon, pastèque, cannelle… Café, lait et boissons alcoolisées.

Article : École du Dragon de Jade