Chun, le Printemps

Date du Printemps 彈簧 : du 03 février 2017 au 05 mai 2017

Considérée comme la saison la plus importante, la saison du printemps appelée « Chun » en chinois, se traduit par « plante perçante au soleil ». Elle débute dès le Nouvel An chinois. Ce souffle printanier traduit le renouveau, la vivacité, le mouvement, l’énergie en pleine circulation, autant celle humaine que celle de la flore toute entière pour nourrir la vie.

Printemps

Mais plus encore…

Le printemps évoque l’ouverture des bourgeons, la luminosité croissante de jour en jour s’allongeant avec une végétation sans cesse poussant et s’affirmant hautement verdoyante. De saveur acide comme la sève, l’odeur représente le suint. Le serpent dont la peau est d’écailles se reflète au bourgeon encore dur, mais souple, articulé de végétaux. Les termes employé pour ces 3 mois sont « jaillir et déployer » pour faire éclater la vie. Le premier mois évoque le début de la pluie, le second par son tonnerre grondant (et son yang affirmant l’équinoxe de printemps), donne l’accentuation de la saison avec son fleurissement général allant croissant, allié au retour des hirondelles. Quant au troisième mois, il évoque celui du retour de la lumière pure et de la pluie des céréales, résumant les récoltes dépendant du ciel… sans oublier de commémorer avec gratitude et respect de fêter les défunts, et ainsi ne pas laisser le désordre s’installer par des âmes errantes et néfaste. On cite cette saison comme le dragon à germer car il est le yang au cœur du yin, pour s’élever dans les nuages. Ainsi, il ne dort plus durant cette saison… ce qui explique qu’on se couche à la nuit et qu’on se lève à l’aube. Enfin, il est bon d’activer les muscles en toute souplesse et élasticité… et surtout de ne pas blesser le « Zhang » (organe du foie) durant cette saison, en allant dans le sens opposé.

Article : Le Dragon de Jade

L’éveil de la nature et du corps

paysagechinois

Le réveil du printemps, de la nature et de notre corps est proche. L’énergie revient. L’image peut être associée à celle de l’hexagramme I Ching N° 24 appelé Fu , symbolisant le retour de la force.

Le réveil de la nature, évoque le retour du printemps, avec ses jours qui ne cessent de rallonger sans cesse, pour nous offrir plus de luminosité et donc d’énergies Yang. Il nous parle à tous, influent sur notre caractère et notre humeur. Les oiseaux ouvrent le bal avec leurs chants joyeux de bon matin, ensuite les insectes suivront, en sortant de cette longue hibernation pour la plupart. Tout va se mettre en place dans la nature, ceci sous nos yeux, à condition d’être observateur naturellement. Ce moment privilégié nous offre la possibilité d’être en osmose avec l’univers, pour l’être également avec notre propre corps et le comprendre davantage… mais aussi, en étant plus à l’écoute de nos pensées. C’est une porte qui s’ouvre à nous, pour mieux nous comprendre, et surtout comprendre le monde dans lequel nous vivons… et ainsi, se révéler soi-même.

Que va nous apporter cette saison si importante en Chine  ?

Le printemps débutera à partir du 03 février, soit le jour du Coq 酉 et à l’heure du Rat 子 … pour terminer le 5 mai, jour du Dragon 辰 à l’ heure du Singe 申. Ainsi, les mois du Tigre 寅 , du Lapin 卯 et du Dragon 辰 seront les mois printaniers de cette saison chinoise. Ces mois appellent au renouveau et à la création de nouveaux projets. Une certaine vivacité se réveille en nous. C’est une saison, nous permettant de renouer le contact avec notre moi intérieur, ainsi qu’avec les autres personnes. C’est l’heure du grand ménage de printemps par excellence… autant pour tourner une page, que pour prendre une grande décision et créer volontairement des changements. En quelque sorte, c’est le moment idéal pour repartir sur de nouvelles bases.

L’organisme revit par le Qi du Yang, avec une circulation du sang plus active

Notre énergie vitale va donc se réveiller progressivement, pour donner sa pleine mesure jusqu’à l’équinoxe du 21 mars, soit en plein milieu du printemps, exactement au moment où le Yin de la nuit est en équilibre avec le Yang du jour, soit un parfait équilibre. La nature s’éveille et se réveille petit à petit durant cette période, notamment avec la sève se propageant dans les troncs, tout comme notre circulation sanguine et notre métabolisme s’accélérant identiquement, puisque cette saison est étroitement liée au foie et à la vésicule biliaire. Cette énergie Bois redynamise le corps et redonne une nouvelle vitalité à l’organisme, à l’image de la végétation repoussant activement durant cette période. Cette énergie est de type montante, ainsi il sera bon d’éviter la colère reflétant aussi les travers de cette saison Bois. D’ailleurs, certains seront plus irritables que d’autres… pour cela, il sera bon d’apaiser l’esprit, notamment par des exercices de détente, de méditation ou autres… mais aussi de diminuer les excitants, tels que l’alcool, les épices et les fritures, notamment la prise importante de chocolat qui n’aide aucunement le foie (organe reflétant cette saison du printemps avec la vésicule biliaire). Il va de soi qu’une personne n’ayant pas une bonne circulation sanguine, s’expose davantage à être plus sensible émotionnellement, puisque le cœur est lié à la circulation du sang, donc cela provoque davantage ce sentiment de colère, d’autant plus que la vésicule biliaire cible plus précisément la tête, donc les pensées (le cou est également évoqué pour le foie). Vous l’avez compris, prenez soin de votre circulation sanguine, c’est la période !

Une saison dynamique invitant davantage de maladies

Les caprices du temps vous feront jongler, en changeant de tenues régulièrement, prenez ainsi cette habitude, même si d’un jour à l’autre, les températures changent radicalement. Vous serez constamment bercer par le vent, qui reflète cette saison de l’élément Bois, et qui amène plus facilement courants d’airs, mais aussi microbes (étant plus actifs et plus coriaces)… ce qui favorise logiquement plus de maladies à cette époque de l’année. C’est aussi le moment de pouvoir aérer de nouveau, votre maison ou demeure chaque jour, pour profiter d’un bol d’air frais et bénéfique, autant pour vous que votre maison (car elle vit aussi). Sachez apprécier et profiter à pleins poumons, de cette nouvelle énergie revigorante qui s’offre à vous, elle ne peut être que positive. Ainsi, cette période est idéale pour sortir de chez soi… elle invite les randonnées, les ballades, la découverte et la reprise du sport en général. C’est le moment de libérer vos émotions et de les vivre intensément. Le plaisir du jardinage profite également à cet épanouissement.

Alimention et cure

Il est vivement recommandé de jeûner quelques jours, durant ce mois lunaire, dès l’arrivée de l’équinoxe du printemps, soit vers le 20 mars. Quant aux aliments conseillés, ils doivent être plus yang et plus doux, de type âcre et épicé, afin de chasser naturellement le froid du corps. Il s’agit donc du miel, des céréales (sarrasin, seigle, froment, sésame, blé, avoine, orge), de l’avocat, de l’amande, de la noix, de l’oignon, de l’échalote, de la ciboulette, du clou de girofle, du jujube, de l’arachide, du céleri etc… Aussi, il faut savoir que pour les personnes les plus fragiles, les réactions allergiques seront plus importantes aux fruits de mer durant cette saison. Un article concernant la diététique chinoise sera prochainement publié pour évoquer cette saison de l’année, mais avant, nous évoquerons le Nouvel An Chinois durant toute la semaine… à bientôt !

Article: Le Dragon de Jade

Qiu 秋 l’automne

automne

Saison chinoise de l’automne : du 08 août au 07 novembre

Organe de la saison : le poumon – élément Métal 金

En cas de manque ou de faiblesse de cet élément Métal, les voies respiratoires seront touchées et affaiblies pour faciliter bronchites et asthme durant cette période. Les autres parties du corps concernées (voir fragilisées) sont le colon, le nombril, le nez, les dents, la peau et les fesses. Quant aux natifs des mois printaniers, ils seront moins en forme (l’élément Métal coupe l’élément Bois, d’où sa faiblesse). Un conseil : mangez et buvez chaud, plus exactement tiède… évitez au maximum de cuisiner et de boire froid pour ne pas refroidir les poumons et ainsi tomber malade.

Plus en profondeur dans la saison de l’automne

Par excellence, l’automne est la saison de la lune par sa forme ronde, de type Yin et féminin, elle appelle à la réunion familiale. Elle évoque durant ses trois mois, un palier nommé « Rong Ping », citant les notions de contenir et équilibrer.

Le souffle avive et celui de la terre s’éclaircissant, l’on s’abstiendra de pensées aberrantes pour que le souffle du poumon reste pur. Il est également conseillé de faire travailler intelligemment cet organe représentatif de la saison. Un poumon vulnérable suscitera mélancolie et dépressions psychiques par son manque d’énergies. L’élément métal étant le symbole de cette saison, la rosée blanche fera ses premières apparitions. On se lève tôt, on se couche tôt en imitant le coq. On récolte les esprits, on amasse les souffles.

C’est le temps des récoltes, du bilan, de la paix, passant de la transition active à celle de repos comprenant le fameux « Dao » évoquant: soigner la récolte ou « Yang Shou »  permettant un acheminement des acquis et des forces vers les fonctions profondes, marquer par l’étoile « Hsu » signifiant le milieu de l’automne vers le 21 septembre. C’est également le retour du tigre blanc descendant dans les villages, de la rosée blanche exprimant la couleur de la saison… de la célèbre fête de la lune très populaire en Chine, offrant de nombreux gâteaux en cet honneur, vénérant des motifs ou sinogrammes de bonheur ; mais également de boire du thé à la camomille et de manger les fruits et les légumes de saison. Cette saison est considérée en Chine comme la plus belle, dans de nombreuses provinces.

Directions cardinales : Ouest et Nord/Ouest

                        « Le temps ou les céréales sont brûlées, blanches, mûres                                             (extrait de J-M Essaylet dans « les cinq chemin de l’obscur ») 

Article : École du Dragon de Jade